banniere

vendredi 20 juillet 2018

Kyro : le choix du coeur et de la raison ... partie 1



Le choix de la race


Pendant longtemps j’ai refusé tout chien à maison : on vivait en appartement, trop petit, les enfants ne sont pas assez grands ... Bref toujours de bonnes raisons (pour moi).
Je n’ai jamais eu de chien à  la maison étant petite. Mon mari par contre lui a grandit avec un chien (croisé terrier loulou).

Quand j’ai enfin dit « oui » pour le chien c’était en novembre 2017. Les enfants sont plus grands et surtout autonome (8 et 13 ans). Ils ne seront plus « petits » quand le chien hélas nous quittera. (Ils ont déjà perdu une mamie bien trop tôt et je refusais de leur faire subir un autre deuil dans l’enfance, tout du moins limiter les risques que cela arrive (il n’y a jamais de certitude).

C’est donc à ce moment alors que je parlais de race de chien avec mari, qu’il m’a sorti une liste de 4 races que lui acceptait d’avoir … oui pour un chien, vous choisissez un de ceux là point final, on ne discute pas.

Sur cette fameuse liste : le labrador, le golden retriever, le berger australien et l’akita inu.
L’akita inu ce grand inconnu : les photos montrent un superbe chien, majestueux, gracieux … On tombe sous le charme.



Mais on ne choisit pas un chien parce qu’il est joli. On choisit un compagnon qui va vivre au minimum 10 ans avec nous. Il va devoir s’adapter à notre mode de vie et nous à lui.

 Il y a tout de mêmes des critères que l’on ne peut pas modifier, les nôtres :
-         Il doit être affectueux avec les enfants
-         Supporter de vivre en appartement
-        Supporter de rester seul quelques heures de temps en temps
-        Apprécier de ne rien faire de la journée parfois en dehors de sa promenade
-       Pouvoir me suivre si j’ai envie de marcher, de faire une sortie pique nique,  balade, randonnée avec les enfants
-        Ne pas trop aboyer la journée

Au final on a retrouvé chez l’akita inu , dans son caractère, un chien qui nous correspondait.
Les points dit « négatifs » lorsque l’on se renseignait ne nous semblait pas si négatifs :
-       -    N’apprécie pas les étrangers : au moins il ne partira pas avec le premier venu !
-       -   Ne supporte pas ses congénères de même sexe à l’âge adulte : notre intention n’était pas de faire un élevage, on vit en appartement un chien c’est bien assez.
C'est un chien difficile, têtu, qui a un rappel "aléatoire" : avec une bonne éducation et de la patience tout est possible, mais nous savions déjà que nous irions au club canin pour l'éducation de notre compagnon à 4 pattes. 

Nous avons réfléchi 3 bons mois pour être certains de la race, nous avons visionné des vidéos (merci Akita thereal life !), lu des articles sur des sites, pris des renseignements auprès de personnes connaissant les chiens, des commentaires de propriétaires, des avis d’éleveurs… et réfléchi encore !
Et au final bien décidé, nous avons contacter plusieurs éleveurs, et avons sauté le pas et décidé d’aller visiter un élevage pour voir. Il y avait 4 chiots disponible 2 femelles et 2 mâles.
Evidement c’était juste pour voir les chiots mais la veille de notre visite j’avais déjà acheté les gamelles, un jouet, un tapis ….
J’avais envie d’un chiot roux, et un petit mâle, je ne sais pas pourquoi mais quand je pensais avoir UN chien c’était un UN et pas UNE !! sans compter que la voisine vivant dans l’appartement du dessous a une chienne.
A l’élevage évidement nous tombons sous le charme des bringés (je ne savais même pas que ça existait cette couleur), et d’un petit mâle un peu en retrait, le notre c’était décidé !
Nous sommes donc repartis à 5 pour 3 heures de trajets avec un petit chiot roux bringé de 3 mois et demi pour 13 kg 500.

Nous sommes le 27 avril 2018 :Kyro a 3 mois et demi 








Dans un prochain article je vous raconterai le trajet en voiture
 et la première journée de Kyro à la maison

Est-ce que je conseillerai un akita en premier chien ??

Je ne vais pas dire non, après tout Kyro est mon premier chien et cela se passe très bien pour le moment. MAIS il n'a que 6 mois, c'est encore un chiot qui aime et veut jouer avec tout et tout le monde, même si ces 2 dernières semaines je sens une réticence envers certaines personnes (et non je ne peux pas l'expliquer !)
Par je dirai qu'il faut impérativement savoir se remettre en question, accepter aussi de "régresser" dans certains acquis, savoir attendre pour certains apprentissage. Ne pas s'énerver, c'est inutile, savoir accepter le compromis et "écouter" son chien. Vouloir mettre en pratique tout ce qu'on lit sur les forums sites internet .... est .. ben ça n'ira pas en fait, l'akita n'est pas un chien comme les autres ... il est têtu incroyablement (même chiot !), l'expliquer est difficile, il faut vivre au quotidien avec pour s'en rendre compte. De la souplesse, de la complicité et beaucoup d'amour.
J'apprends comment m'occuper d'un chien avec Kyro ... il m'éduque autant que je l'éduque 


p;s : pour avoir un autre avis que le mien sur "un akita en premier chien ?" vous pouvez visionner cette vidéo :


mercredi 25 avril 2018

SAL : LLP : Le tournesol étape 11

La suite de notre belle de l'été :

on va commencer à remplir son coeur



La suite prochainement 

mardi 24 avril 2018

CCN : Snow day : étape 2

Il a enfin sa tête !



la suite bientôt

samedi 21 avril 2018

CCN : Snow day : étape 1

Une nouvelle aventure débutée il y a quelques semaines, 
que je vous montre avec un peu de retard,
plus trop de saison, vu qu'il fait un temps d'été en ce début de printemps



la suite arrive bientôt

samedi 31 mars 2018

SAL : Lilipoint : Les Violettes : étape 21

Cette fin de mois nous reprenons nos jolies couleurs
pour ajouter une belle fleur 
celle qui est penchée au dessus de l'autre



suite le samedi 14 avril

mercredi 28 mars 2018

SAL : LLP : Le tournesol étape 10

Une petite étape pour ce mercredi matin,
avec de l'écriture : le E
et le début de la tige



Suite le mercredi 11 avril